Compte tenu de la grande fluidité actuelle de l’information, protéger ses idées et ses créations devient primordial. La moindre fuite ou la moindre erreur de manipulation peut conduire à la perte des données au profit d’une autre personne qui en tirera injustement profit. Heureusement, tant sur le plan légal que sur internet, des moyens existent pour lutter contre le plagiat et les copies irrégulières. Afin de faire le point sur les diverses voies possibles, nous allons voir en premier lieu les solutions légales ; puis, les pistes de protection proposées par internet.

Les solutions légales de protection

En France, les dispositifs de lutte contre la fraude et les contrefaçons sont nombreux. Toutefois, ils ne sont pas forcément connus du grand public. Parmi les lois les plus connues, il y a le Code de Propriété Intellectuelle. Ainsi, si vous arrivez à établir qu’un plagiat ou une fraude a été commis à votre préjudice, vous pourrez porter plainte sur la base de cette législation. Pour le constat du plagiat ou de la contrefaçon, vous devrez faire appel à un huissier de justice. Pour bénéficier de cette protection, il est préférable de faire appel au « copywriting ». Ce procédé consiste à officialiser qu’une œuvre a été créée par vous antérieurement et non par quelqu’un d’autre. Pouvant être certifiée sur le web, la moindre trace de copie illégale ou de plagiat pourra être constatée et signalée aux autorités compétentes.

Les solutions proposées par internet

Internet non plus ne peut pas rester muet face aux malversations commises par des personnes sans scrupules. Ainsi, les moyens de protection en ligne ne cessent de croître pour le plus grand bonheur des internautes. La plus réputée des protections est l’antivirus. En effet, le moyen le plus largement utilisé par les personnes malveillantes pour accéder aux données des créateurs est le piratage. L’un des meilleurs moyens de protection est l’installation d’anti-virus sur un ordinateur. En outre, conscients de la facilité à voler et à utiliser les œuvres et les sites web d’autrui, certains prestataires dans le domaine du web ont décidé de passer à l’action et aident les créateurs à officialiser et à protéger leurs œuvres ou leurs sites. Les critères d’efficacité de ce type de prestataire sont principalement la rigueur et la rapidité. Pour faire face à l’agilité et le manque de scrupules des contrefacteurs, ils doivent agir vite et bien pour que le créateur n’ait pas à se soucier de perdre la reconnaissance de son ouvrage.

En conclusion, la protection des créations est primordiale, notamment pour celles qui sont à diffuser sur internet. Le dilemme entre garder son œuvre pour soi et le besoin de partager avec le plus grand nombre, dans un but commercial ou informatif ou autre, est aujourd’hui résolu grâce aux divers dispositifs de protection mis en place par les professionnels du web. Les protections aux niveaux national et international ne sont pas non plus en reste, l’essentiel est de pouvoir prouver que l’ouvrage est vraiment le fruit de votre travail et non celui d’une autre personne.